Traitements proposés

LES FACETTES DENTAIRES

Depuis quelques années, la facette dentaire a été considérée comme une alternative à la fois pratique, économique et efficace aux prothèses dentaires telles que les implants, les couronnes ou autres composites posés sur les dents abîmées.
Elle se présente sous forme de coquille très fine, d'une épaisseur moyenne de 0,6 à 0,7 mm. La facette dentaire à la particularité de se poser uniquement par collage sur la partie visible de la dent, afin d'améliorer son apparence. Cette opération fait ainsi partie de la dentisterie esthétique. Le nombre de facettes dentaires à poser dépend donc de la largeur du sourire du patient, c'est-à-dire du nombre de dents visibles. Grâce à elle, il est désormais plus facile de masquer les différents défauts de la dentition, sans recours aux solutions fastidieuses ou financièrement inaccessibles.

Esthétique du sourire

L'ECLAIRCISSEMENT (OU BLANCHIMENT)

Il existe deux types: le blanchiment «au fauteuil» et celui dit «ambulatoire».
Le premier se réalise intégralement au cabinet en une ou deux séances. Un gel de peroxyde d'hydrogène est déposé par le chirurgien dentiste sur les dents à blanchir après avoir protégé la gencive. Ce traitement est totalement indolore.
Quant au traitement ambulatoire, il nécessite la réalisation de gouttières sur mesure par le dentiste ou le prothésiste d'après les empreintes faites au cabinet. Le traitement est fait à domicile grâce à un gel de peroxyde de carbamide plus faiblement dosé.
Le port des gouttières s'effectue de 4 à 8 heures une fois par jour pendant 3 à 4 semaines. L'efficacité dans le temps du blanchiment dépend du mode de vie du patient (consommation élevée de café, thé, tabac ou non), de l'âge, de la quantité d'émail et de la présence ou non de colorations "internes" de la dent.

Quotes

RÉHABILITATION  GLOBALE 

Au sein de notre cabinet, nous recommandons et nous mettons en place, depuis plusieurs années, des techniques de réhabilitation globales.
L'ensemble de ces techniques permet de récupérer, d'assainir, d'embellir vos dents et gencives au sein d'un seul et même plan de traitement.
Ces réhabilitations globales sont pluridisciplinaires et peuvent intervenir différentes phases successives de traitement (orthodontie, endodontie, prothèse, parodontologie, implantologie etc ...) en fonction des actes requis pour votre traitement global.
Pour chaque patient, nous nous attachons à mettre en place un plan de traitement personnalisé, adapté et structuré pour obtenir des résultats tant au niveau esthétique que fonctionnel. Dans tous les cas, seule une réhabilitation globale est garantie de la stabilité et de la pérennité à long terme de vos différents traitements bucco-dentaires.

TRAITEMENT DE L 'USURE

L'usure dentaire peut créer des anomalies fonctionnelles nécessitant un traitement curatif et se reconnait à plusieurs signes visibles. Dans un premier temps, la dent devient plus terne. Où l'  est est aminci, l'émail laisse apparaître la dentine, et la dent prend une couleur jaunâtre. Les bords tranchants deviennent quant à eux transparents et de petites fissures peuvent alors apparaître. La dernière phase de l'érosion dentaire correspond à une modification de la forme de la dent ou à une dent qui se casse. Ces signes s'accompagnent généralement d'une hypersensibilité au chaud, au froid et au sucre ou à l'acidité et un gêne à la mastication.
Les contacts et les frottements répétés entre les dents développées à l'éroder. C'est ce qui se passe lorsque l'on serre les dents, que l'on déglutit et lors de la mastication.
Sur le plan esthétique, l'usure dentaire justifie une intervention thérapeutique au-delà d'une perte de 30%; car nous estimons qu'à ce stade l'usure brouille le code identitaire de la personne et renforce la perception du vieillissement du sourire et du visage.

Implantologie et greffes

L'IMPLANT DENTAIRE

L'implant dentaire est une racine artificielle généralement en titane qui permet de remplacer une dent perdue ou extraite et qui sert après à soutenir une couronne, un bridge ou un appareil dentaire. Il comprend trois parties : l'implant, le pilier et la vis. Il existe des tailles et des formes différentes pour l'adaptateur à chaque cas particulier. Après une période de cicatrisation appelée ostéointégration (allant de 1,5 à 6 mois) avec ou sans dent ou prothèse provisoire, la prothèse d'usage sera fixée sur des implants ayant des caractéristiques très proches des dents naturelles, permettant ainsi de retrouver les fonctions essentielles de votre dentition.
Remplacer ses dents manquantes par des implants dentaires permet donc de retrouver ses caractéristiques fonctionnelles (occlusion et mastication), corriger les défauts esthétiques, retrouver un confort et vos aptitudes de communication, indispensables dans votre vie professionnelle et privée. Les dents (couronnes) sur implants ressemblent aux dents naturelles, personne ne les remarquera. Choisissez des couronnes tout en céramique, généralement sur base zircone ou disilicate de lithium, pour obtenir un résultat esthétique optimal et une intégration biologique. 

LA GREFFE OSSEUSE

Une greffe osseuse peut s'avérer nécessaire si le défaut osseux est trop significatif pour permettre l'insertion d'implants. Celle-ci fait suite à une perte de l'organe dentaire au niveau de la mâchoire, dont la cause est souvent une extraction ancienne non compensée. En effet, si votre dentition est incomplète depuis longtemps, il est courant que l'os de la mâchoire soit résorbe suite à ce vide. La radio en 2D (rétroalvéolaire et/ou panoramique), mais surtout celle en 3D (cone beam ou scanner) permet à votre chirurgien d'évaluer le volume osseux présent et de savoir si un implant peut être inséré en l'état ou bien s'il faut procéder à un comblement osseux au préalable.
Différents types de greffe osseuses sont à notre portée : sous forme de poudre, de lamelle ou prélevé directement sur site. L'origine du greffon peut être synthétique, animale ou humaine : cette dernière permet d'obtenir les caractéristiques optimales pour une bonne cicatrisation. Si par contre le volume osseux à remplacer est trop important, un chirurgien maxillo-facial peut être amené à prélèver un morceau d'os pour le greffer. Après une période de cicatrisation allant de 4 à 12 mois, l'implantologue pourra alors placer les implants dans l'os ainsi greffé et ainsi pratiquer les soins dentaires correspondants à vos besoins.

Parodontologie et soins de gencives

LA PARODONTITE

La parodontite est une maladie qui touche les tissus de soutien qui entourent et soutiennent vos dents en bouche. La destruction de ces tissus peut entraîner des douleurs, des saignements des gencives, une mobilité, voire la perte de la dent.
Les maladies parodontales - le déchaussement - sont la première cause de la perte des dents chez les adultes. Près de 75% des adultes souffrent de problèmes de gencive à divers degrés au cours de leur vie. La maladie peut cependant également toucher les jeunes. Le tabac, le stress, l'hérédité ou encore une mauvaise hygiène bucco-dentaire sont des facteurs aggravants de ces problèmes de déchaussement.
Il existe plusieurs stades d'évolution de la maladie des gencives. Le stade initial est appelé la gingivite.Elle n'affecte que la gencive et est caractérisée par une inflammation: les gencives saignent, elles sont rouges et gonflées. Parfois des douleurs peuvent se faire ressentir lors du brossage des dents, par exemple.
Si on ne soigne pas la gingivite, l'inflammation peut se propager et toucher les tissus aux alentours tels que l'os. L'os entoure vos dents et permet leur maintien sur la mâchoire. Si rien n'est entrepris, l'os, les ligaments et tous les autres tissus qui soutiennent et entourent vos dents se détruisent le petit à petit et peuvent entraîner la perte d'une ou plusieurs dents. C'est ce qu'on appelle la parodontite.

Nous prenons en charge la maladie parodontale en plusieurs étapes:

1- Éducation et instruction à l'hygiène bucco-dentaire pour apprendre à bien nettoyer vos dents et donc prévenir la plaque dentaire, puis de tartre.
2- Détartrage initial afin de diminuer l'inflammation superficielle.
3- Sondage ou mesure de poches de votre bouche complète. Ceci permet d'avoir une feuille de route de votre bouche, de connaître la localisation exacte des poches parodontales, et d'assurer le suivi.
4- Surfaçage radiculaire (détartrage des racines) sous anesthésie locale afin d'éliminer le tartre présent sur les racines des dents et les tissus infectés par les bactéries dans les poches parodontales. Il s'agit en général d'une grande séance au cours de laquelle sont pratiqués un aéropolissage et une désinfection au laser des poches des gencives
5- Réévaluation.

LA GREFFE GINGIVALE 

La greffe a pour objectif de compensation l'impact d'une récession gingivale sévère sur une ou plusieurs dents. Elle reste généralement sur le prélèvement dans la bouche du patient d'un petit morceau de gencive, qui est ensuite communiqué sur la zone déchaussée afin de la recouvrir durablement. 
La greffe de conjonctif enfoui et la greffe épithélio-conjonctive représentent les 2 techniques d'intervention les plus fréquentes pour réparer ces défauts de gencives. 
La première adresse aux dents les plus visibles: l'excellente qualité du greffon assure des résultats optimaux en terme d'esthétique.
La seconde se voit recommandée pour les récessions plus étendues et moins visibles (dents du bas ou au fond de la bouche). 
Il est également possible de recourir à des greffes par lambeaux déplacés ou à l'aide de membranes de type collagène. 


Prothèse dentaire fixe

LA COURONNE DENTAIRE

La couronne est une prothèse dentaire permettant de protéger une dent qui est vivante ou non. Elle recouvre la partie de la dent restante en reconstituant la partie coronaire, ce qui préserve la dent des nouvelles agressions, tout en évitant son extraction de fils et son remplacement complet. On peut en avoir besoin après un traitement de canal, après une grosse obturation dans une dent, en ayant une dent cassée ou une dent décolorée, de forme inadéquate ou non alignée.
Le dentiste prend l'empreinte de la dent et fabrique une couronne temporaire. La couronne temporaire protège la dent jusqu'à ce que la couronne permanente soit prête. Une fois l'anesthésique administré, le dentiste sculpte la dent naturelle pour faire place à la couronne. Une empreinte sera prix ensuite de la dent taillée et des dents voisines pour faciliter la fabrication au laboratoire. Le laboratoire fabriquera alors la couronne sur mesure.
Environ une à deux semaines plus tard, un rendez-vous vous sera donné pour faire la mise en place de la couronne. Le dentiste vérifie la couleur, la forme et l'ajustage pour ensuite mettre en place par scellement ou collage. Vous retrouverez alors votre dentition originale.


Quotes
INLAY / ONLAY 

Définition

lorsqu'une carie est très étendue et qu'une réparation classique par une résine composite directement directement en bouche ou un amalgame est impossible, il est préférable de réaliser au laboratoire de prothèse dentaire un inlay ou un onlay.
Un inlay est une prothèse venant remplir la cavité d'une dent cassée ou cariée. L'onlay est également une prothèse, mais qui cette fois recouvre une partie de la dent abîmée. Dans un cas comme dans l'autre, cette prothèse est fabriquée sur mesure. 
La matière mise en œuvre peut être de l'or, un alliage métallique, de la céramique ou de la résine composite.La première offre une longévité exceptionnelle, mais plus onéreuse et inesthétique, les deux dernières ayant pour avantage de préserver l'esthétique avec des teintes adaptées au reste de la dentition.

Avantages

L'inlay / onlay, plus onéreux qu'un soin traditionnel, comporte les avantages suivants: 
- meilleure tenue dans le temps grâce à un ajustement plus précis (procédé numérique CAD CAM) et au matériau utilisé - céramique ou résine chargée de céramique - 
- protège réellement vos dents et n'est pas soumis à des variations volumétriques, à l'inverse du composite qui se rétracte à la polymérisation et à l'amalgame (plombage "gris") qui exerce une force d'expansion, et donc risque de créer une fracture de la dent
- la mutilation de la dent malade est moins importante que pour une couronne 

 

Quotes

INLAY-CORE 

L'inlay-core est utilisé dans la restauration des dents abîmées et dévitalisées, pour consolider la dent avant de recevoir une prothèse (bridge dentaire ou couronne dentaire).
C'est une pièce généralement métallique fixée dans les racines des dents. Sa partie supérieure sert de support à la prothèse.
Le dentiste à recours à la pose d'inlay-core quand une restauration classique est insuffisante pour recevoir la prothèse ou offrir une bonne résistance mécanique.

Lors d'une première séance, la dent est dévitalisée pour préparer les canaux de la racine à recevoir l'Inlay Core. Une empreinte est réalisée pour fabriquer l'inlay-core et la future prothèse. Une prothèse provisoire est mise en place.
A la deuxième séance, la prothèse définitive est essayée puis fixée sur l'inlay-core.
La pose d'inlay-core permet d'optimiser l'étanchéité au niveau de l'obturation des canaux et de la jonction entre la racine et la prothèse. Il offre une excellente résistance à la pression exercée par la mastication.
L'alternative à l'inlay-core, lorsque la dent n'est pas trop délabrée, est la réalisation d'un ancrage radiculaire directement en bouche.

Quotes

LE BRIDGE DENTAIRE 

Où il manque une ou plusieurs dents, et que le secteur est encadré par des dents couronnées ou nécessitant d'être couronnées, il est possible de relier sur ces dents une dent artificielle "en suspension", qui ne reste ni sur l'os, ni sur la gencive. C'est une alternative à la pose d'un implant. 
Si les deux dents qui entourent l'espace manquant sont saines : il faut donc les mutiler, voire les dévitaliser, pour n'en remplacer qu'une. Dans ce cas, l'implant aurait probablement été un meilleur choix. Si les deux dents doivent être traitées, en revanche, le pont bridge intéressant.

Ces bridges peuvent être de différents types :
- Le pont métallique qui, en raison de sa couleur inesthétique, ne sera que rarement utilisé 
- Le pont céramo-métallique, dont la chape métallique est recouverte de céramique.
- Le bridge céramo-céramique, entièrement en céramique.

Il existe également des bridges «collés» aux dents supports, légèrement meulées, mais ces dernières doivent être en excellente santé. Le risque d'échec, et notamment de descellement, est un peu plus important que la moyenne. On peut également s'appuyer sur des implants pour supporter la dent artificielle en suspension : le bridge est alors dit «implantoporté».